Pourquoi la Russie se rue-t-elle sur l'électroménager ?

2:26
 
Del
 

Manage episode 346536524 series 2634296
Av Jeff Davies and Choses à Savoir oppdaget av Player FM og vårt samfunn — opphavsrett er eid av utgiveren, ikke Plaer FM, og lyd streames direkte fra deres servere. Trykk på Abonner knappen for å spore oppdateringer i Player FM, eller lim inn feed URLen til andre podcast apper.

Les Russes semblent soudain très intéressés par les appareils électroménagers. Ils ne les achètent pas directement auprès des pays occidentaux, mais s'adressent à des pays voisins, comme l'Arménie ou la kazakhstan.

C'est ainsi que l'Arménie a augmenté, de manière très notable, ses importations de machines à laver. Ces huit derniers mois, elle en acheté autant qu'au cours des deux années précédentes.

Quant au Kazakhstan, on pourrait penser qu'il doit faire face à une augmentation subite de sa natalité. En effet, durant le premier semestre 2022, ses achats de tire-lait ont progressé de plus de 630 % par rapport à la même période de l'année précédente !

Or il n'en est rien. En effet, le taux de natalité, dans ce pays d'Asie centrale, a même diminué de plus de 8 % en un an.

En fait, nous l'avons vu, ces deux pays n'acquièrent pas ces appareils électroménagers pour eux-mêmes. Ils les revendent à la Russie. Non pas que les ménagères russes aient plus de linge à laver.

Ce qui intéresse les Russes, ce sont les semi-conducteurs utilisés dans les machines à laver et les tire-lait. Ils en ont absolument besoin pour fabriquer leurs armes. En effet, ils arrivent au bout de leurs stocks et ils doivent les renouveler.

Or, ces semi-conducteurs, fabriqués par quelques pays, dont Taiwan ou les États-Unis, sont concernés par les sanctions occidentales qui, dès les premières semaines de la guerre en Ukraine, ont frappé la Russie.

En effet, les exportations de ces précieuses puces ont baissé d'environ 70 % dès le début du conflit. La Russie ne peut donc s'approvisionner ni auprès des pays occidentaux ni auprès de la Chine, qui a limité sa production de semi-conducteurs.

Pour ne pas éveiller les soupçons, la Russie passe donc, pour ses achats d'appareils électroménagers, par ces deux pays limitrophes. En effet, ils ne sont pas concernés par les sanctions occidentales, et, en plus, ils font partie de l'union économique eurasiatique, dont la Russie est également membre. Moscou les utilise donc comme des sortes de "clients écran".

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

611 episoder